jeudi 17 avril 2014

Chronique #114 : Frangine de Marion Brunet

 
Titre : Frangine
Auteure : Marion Brunet
Edition : Sarbacane
Collection : X'Prim
Nombre de pages : 262
 
Résumé : "Il faut que je vous dise... J'aimerai annoncer que je suis le héros de cette histoire, mais ce serait faux.
Je ne suis qu'un morceau du gâteau, même pas la cerise. Je suis un bout du tout, un quart de ma famille. Laquelle est mon nid, mon univers depuis l'enfance, et mes racines, même coupées.
Tandis que ma frangine découvrait le monde, le cruel, le normal et la guerre, ma mère et ma mère, chacun pour soi mais ensemble, vivaient de leur côté des heures délicates. C'est à moi qu'il revient de conter nos quatre chemins.
Comment comprendre, sinon ?"
 
Mon avis : Je tiens à remercier chaleureusement les éditions Sarbacane et plus particulièrement Lucie. Ceci est mon premier roman Sarbacane et je suis très heureuse de l'avoir lu.
 
Le roman débute en septembre. Qui dit septembre, dit rentrée scolaire. Joachim, le narrateur rentre en terminale tandis que sa petite sœur, Pauline, rentre en seconde. Peu à peu, la forte complicité entre Joachim et Pauline va disparaître et Joachim va se rendre compte que rien n'est rose dans la vie de sa sœur depuis son entrée en lycée, cet endroit où tout le monde te juge sur ta famille, ta façon de t'habiller, tes fréquentations, et sur bien d'autres choses encore. Joachim et Pauline sont, en effet, issus de la PMA (procréation médicalement assistée), c'est-à-dire qu'ils ont deux mamans (Maman et Maline). Pauline se fait harceler à cause de cela. Joachim va donc se rendre compte du mal être de sa sœur et va faire son possible pour l'aider.
 
Comme vous pouvez le constater, ce roman touche un sujet extrêmement sensible : l'homosexualité et toutes les réactions positives et négatives que certains choix occasionnent. On découvre à travers ce roman les réactions qu'ont certaines personnes et on se rend compte à quel point certaines personnes peuvent être fermées d'esprit, ignobles et cruelles. Durant certains passages, j'avais envie de balancer le livre tellement j'étais dégoûtée. Malgré tout, le sujet est magnifiquement mené car Marion Brunet écrit avec beaucoup de sincérité : elle ne cherche pas à cacher la réalité. On peut ainsi "essayer" d'imaginer les difficultés que les proches peuvent vivre, comme Pauline, même si c'est très compliqué. Mais ce roman ne traite pas seulement de l'homosexualité, même si cela reste majeur. J'ai énormément apprécié la diversité des sujets. Ainsi en vient-on à parler de pauvreté, de sexualité, d'amitié...
 
J'ai beaucoup aimé tous les personnages. Pauline m'a bien entendu énormément touchée. Son mal-être m'a rendue triste, j'aurai souhaité devenir à mon tour un personnage pour l'aider. Joachim est un personnage qui m'a beaucoup plu car tout au long du roman, son regard sur le monde et sur sa sœur évolue, on le sent grandir et murir au fil des pages. La relation entre les deux est touchante. En fait, tous les personnages sont extrêmement réalistes, ce que j'ai adoré.
 
Frangine est donc une excellente lecture, que j'ai eu du mal à lâcher. Ce roman est vrai et étant moi-même lycéenne, je peux vous dire que je suis en plein dedans. Je pense très sincèrement que ce livre est une petite merveille, qu'il devrait être mis entre les mains de tout le monde. C'est un véritable appel au respect et à la TOLERANCE.
 
Ma note :
 
 
"Fukushima dans ma tête. J’ai eu envie tout à la fois de hurler, cogner, et chialer de rage. J’ai eu envie d’anéantir Cathy et sa lâcheté, le lycée entier. J’aurais voulu attraper toutes les personnes qui avaient harcelé ma sœur et leur briser les doigts, un à un. Les entendre gueuler, supplier. Je n’aurais aucune clémence. Mais au-delà de la haine qui m’étouffait, j’aurais aimé courir me barricader dans ma maison, avec ma sœur, Maline et Maman. Fermer la porte sur le monde, agonir d’injures le reste de la Terre, les serrer contre moi, me serrer contre elles comme dans une tribu, ma tribu. Et me poster derrière la porte, cerbère pour ma famille. Je les aurais protégées de tous les salopards, agresseurs, abîmeurs de vie."

6 commentaires:

  1. "ce livre est une petite merveille" -> ces simples mots résument très bien le livre ^_^

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre est un coup de cœur pour moi !
    J'aime beaucoup ta nouvelle bannière, elle est top ! :) ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coup de cœur pour moi aussi ! :)
      Merci beaucoup c'est super gentil ♥

      Supprimer
  3. Tout à fait d'accord ! Un vrai coup de cœur pour moi également ! C'est un livre qui en dit long sur beaucoup de choses et qui nous fait ouvrir les yeux sur l'acceptation de la différence des autres et sur la tolérance =)
    Ta bannière est très jolie !! ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait vrai, j'espère qu'il a fait ouvrir les yeux de certaines personnes :)
      Merci c'est adorable ♥

      Supprimer