mercredi 10 juin 2015

Chronique #195 : Coeur de Brindille de Yves-Marie Robin

 
INFOS :
 
→ Titre : Cœur de brindille
→ Auteur : Yves-Marie Robin
→ Edition : Sarbacane
→ Collection : Exprim'
→ Nombre de pages : 192
→ Prix : 15,50 euros
→ Date de sortie : 3 juin 2015
 
→ Résumé : Lolita dite Brindille vit seule avec sa mère, alcoolique notoire. Mais en vraie fleur de béton, libre et indomptable, Brindille ne rêve que de partir, d'abord et avant tout, pour revoir son frère aîné Angelo, incarcéré à Marseille.
A l'occasion d'une rencontre foudroyante avec un jeune jongleur, elle s'envole avec un cirque tzigane... Pour Brindille, pas de doute possible : en cargo, à pied ou sur la selle d'un scooter, elle ira jusqu'au bout de son aventure...
... par le chemin où naissent les légendes !
 

Je remercie sincèrement les éditions Sarbacane pour cet envoi.

 
MON AVIS :
 
 C'est l'histoire de Lolita, une adolescente de 15 ans, qui n'a pas du tout une vie facile. Elle vit avec sa mère alcoolique dans une cité du Nord de la France. Elle est séparée de son frère puisque ce dernier est emprisonné aux Baumettes, à Marseille. Lolita, surnommée Brindille ne rêve que d'une chose : retrouver son frère qu'elle aime tant. Mais elle va faire la rencontre de Diego, le jongleur du cirque qui s'est installé au pied de son bâtiment. Notre Brindille se lance alors dans une histoire d'amour pour échapper à son triste quotidien mais avec toujours pour objectif de revoir son frère, coûte que coûte !
 
Tout d'abord, je tiens à dire que la couverture est très belle mais cela ne m'étonne plus de la part des éditions Sarbacane car ils font toujours un formidable travail de ce côté-là ! Le résumé m'a immédiatement tentée, vous devez à présent savoir à quel point j'aime les romans où il y a des voyages, des périples... J'ai attendu la fin de mes oraux de langues avant de le lire pour pouvoir me plonger entièrement dans l'histoire. Ce fut une bonne lecture, intéressante mais malheureusement, je n'ai pas eu le coup de cœur que j'espérais.
 
Brindille, l'héroïne, est un personnage charmant, plein de vie et qui n'hésite pas faire les choses à fond ! J'ai beaucoup aimé son entrain qui devient finalement du courage même si parfois, elle avait un comportement vraiment téméraire. Malgré un caractère tout à fait plaisant, je n'ai pas réussi à m'attacher à cette jeune fille. Peut-être est-ce du à la narration externe ? Je ne sais pas du tout mais c'est dommage car je me suis sentie vraiment éloignée de Brindille. Et il en est de même pour tous les autres personnages. Diego est lui aussi plutôt courageux et c'est un sacré débrouillard. Son affection si soudaine pour Brindille est touchante et c'est avec un vrai plaisir collé au visage que je lisais l'avancée de leur relation. Mais pareil que pour Brindille, je n'ai ressenti aucun attachement particulier pour ce dernier. Par contre, j'ai beaucoup aimé Angelo, le grand frère de Lolita. On ne sait finalement que peu de choses sur lui mais l'amour si fort qu'il porte à sa sœur le rend d'emblée attendrissant. Il y a d'autres personnages également intéressants comme le professeur de Brindille.
 
Nous pouvons constater le lien solide entre Brindille et son frère grâce aux lettres qu'ils s'envoient. J'ai adoré ce côté épistolaire car grâce aux lettres, je me suis sentie plus proches des personnages. Ce sont finalement les seuls passages où j'ai vraiment apprécié ces derniers. Par ailleurs, Angelo et Brindille ne vivent plus tout dans le même univers puisque la jeune fille appartient désormais au monde du cirque et son frère, à la sphère carcérale. Ce sont deux univers totalement opposés et j'ai pris beaucoup de plaisir à les découvrir, l'un comme l'autre.
 
Dans l'ensemble, l'intrigue m'a plu mais je tiens à souligner le manque de réalisme dans quelques passages. J'ai trouvé quelques rebondissements assez tirés par les cheveux, comme qui dirait. Je n'ai donc pas été convaincue par la fin du roman. Heureusement, ce n'est pas comme ça dans tout le roman ce qui fait que j'ai quand même apprécié ma lecture. Enfin, la plume de l'auteur n'est pas désagréable mais elle n'est pas non plus extraordinaire. Néanmoins, il y a quelques touches poétiques éparpillées dans le roman, très agréables à découvrir.
 
Cœur de brindille est donc un roman qui m'a plu malgré quelques points négatifs. Je vous le recommande tout de même car la fugue amoureuse est très intéressante et les univers également. Par ailleurs, je pense que la meilleure façon de se faire une idée d'un roman est de le lire donc n'hésitez pas, surtout qu'il se lit rapidement et facilement.
 
 
MA NOTE :
 
 
 
 
CITATION :
 
"Une étincelle de joie brillait dans le regard des amoureux - une de celles qui enflamment la vie".
 
 
AUTRES AVIS :
 

12 commentaires:

  1. Je te rejoins totalement sur ce que tu dis des personnages et des lettres qu'ils s'envoient ! C'est un peu dommage que ce roman soit moins bien, mais ça arrive... ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est le Exprim' que j'ai le moins aimé ^^

      Supprimer
  2. Bientôt fini ma chronique :) J'ai beaucoup aimé ce roman, malgré le langage de Brindille qui est un peu limite je trouve^^'
    Bisoussss♥

    RépondreSupprimer
  3. Je vais bientôt le lire, le résumé me tentait beaucoup mais j'espère ne pas être déçue. En tout cas, on est d'accord que la couverture est très belle :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira alors, et même plus qu'à moi :D

      Supprimer
  4. Un roman sympa mais c'est vrai que moi non plus je n'ai pas réussi à m'attacher à Brindille !

    RépondreSupprimer
  5. Un roman dont on parle pas mal en ce moment sur la blogosphère ! C'est vrai que Sarbacane fait toujours des magnifiques couvertures ♥

    RépondreSupprimer