samedi 23 novembre 2013

Chronique #83 : Humaine tome 1 de Rebecca Maizel

 
Titre : Humaine tome 1
Auteure : Rebecca Maizel
Edition : Le Livre de Poche Jeunesse
Nombre de pages : 480
Date de sortie : 23 octobre 2013
 
Résumé : Je te libère...
Je te libère, Lenah Beaudonte. Garde espoir et sois libre. Ce sont les derniers mots dont elle se souvient. Avant eux, elle était la vampire la plus belle et la plus cruelle de tous les temps. Maintenant, elle est une jeune fille de seize ans, elle veut sentir le soleil sur sa peau et ce que c'est qu'être amoureuse. Elle veut savoir ce que ça fait de devenir humaine.
 
Mon avis : Merci à Svetlana et aux éditions Hachette pour l'envoi !
 
C'est l'histoire de Lenah Beaudonte, la plus puissante vampire du monde, âgée de plus 500 ans. Elle vit avec Rhode, son plus grand amour, l'homme qui s'est sacrifiée pour elle, afin qu'elle redevienne vampire. En effet, Lenah n'a qu'un seul souhait : retrouver son humanité et vivre comme tous les humains. Grâce au sacrifice de la vie de Rhode, son souhait se réalise. Elle s'habitue lentement à sa nouvelle condition d'humaine. Tout se déroule à merveille jusqu'au moment où son cercle, quatre vampires d'une grande puissance, qu'elle a crées, partent à sa recherche.
 
J'ai adoré tous les personnages, sans exceptions ! Parlons tout d'abord de Lenah. Je me suis attachée à cette jeune fille tourmentée avec une grande facilité. Je n'ai eu aucun mal à partager ses émotions et ses sentiments. Ce que j'ai le plus aimé est la dualité entre les émotions et les ressentis de Lenah. Ils sont vraiment intéressants. De plus, j'ai beaucoup apprécié observer le changement de nature de la jeune fille. Elle doit s'habituer à ce nouveau monde, si différent de celui qu'elle a quitté près de cent ans plus tôt. Elle doit d'habituer aux nouvelles technologies, aux nouvelles modes... Parfois, c'est avec beaucoup de délicatesse que ces découvertes se font. D'autres fois, c'est avec humour. Dans le roman, Lenah a beaucoup de flash-back. C'est super agréable car en plus de la découvrir en tant qu'humaine, on la découvre en tant que vampire. Je ne peux vous dire quelle Lenah j'ai préféré car les deux ont un énorme charme et les deux aspects du personnage sont magnifiquement travaillés. En vampire, Lenah est juste époustouflante. Froide, manipulatrice, elle dominait le monde. En humaine, elle est devenue silencieuse. Elle est passée d'un caractère terrifiant à un caractère "normal". Sinon, j'ai beaucoup aimé Tony, le meilleur amie de la nouvelle humaine, artiste jusqu'aux bouts des ongles et solitaire. J'aurai aimé que Lenah l'aime plus qu'en tant qu'ami... ! Venons-en à Justin. Je vous avoue qu'au début, je n'ai pas tellement accroché avec lui. Trop macho mais surtout trop cliché. J'avais l'impression de retrouver un personnage visité déjà 1000 fois, sans profondeur et véritable intérêt. Mais au fil de l'histoire, j'ai découvert un personnage différent et surtout gentil. Au final, je me suis bien attachée à lui, même si ce n'est pas mon préféré !
 
J'aime beaucoup les histoires vampiriques et comme l'annonce la quatrième de couverture, celle-là est complétement différente de toutes les autres ! J'ai littéralement adoré les allers retours entre la condition humaine de Lenah puis sa condition de vampire. Ils m'ont permis de mieux cerner la psychologie et la personnalité de Lenah ainsi que celles des autres vampires. Dès le début, j'ai été captivée par l'histoire. Certains pourront trouver les 100 premières pages longues mais je les ai adorées. Il n'y a pas vraiment de suspense mais l'auteure a une plume incroyable ! Elle écrit de façon à nous empêcher de poser le livre, à toujours vouloir savoir la suite. De surcroît, son écriture est fluide et simple. Le style est agréable ! Les descriptions sont magnifiques. Bref, j'ai adoré le roman, c'est un véritable COUP DE ♥ ! Je vous le recommande grandement :D
 
Ma note :
 
 

"- Pourquoi n'as-tu pas peur de mourir ?
- Parce que j'ai enfin vécu."
 
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
http://storage.canalblog.com/23/66/451136/66965440.gif
 
24/50 avec le Rhode Island car Rebecca Maizel enseigne à l'université du Rhode Island.
 

10 commentaires: