dimanche 29 décembre 2013

Chronique #94 : Sixtine de Caroline Vermalle

 
Titre : Sixtine
Auteure : Caroline Vermalle
Edition : Hachette
Collection : Black Moon
Nombre de pages : 353
 
Résumé : Elle est jeune. Belle. Amoureuse.
Elle vient d'épouser le Prince Charmant.
Trois semaines plus tard, on la retrouve emmurée
dans le ventre d'une pyramide.
Elle est la reine sur un échiquier dont elle ignore les règles.
Autour d'elle gravitent les autres pions.
Le mystérieux ami de son défunt mari, au regard troublant.
L'étudiant à qui elle doit la vie. Un faussaire insaisissable.
Il n'y a que trois choses dont elle est certaine :
elle va retrouver son meurtrier,
elle va se venger,
elle s'appelle Sixtine.
Mais qui est-elle vraiment ?
 
Mon avis : Je remercie de tout cœur les éditions Hachette et plus particulièrement Svetlana qui m'ont permis de lire ce roman grâce à un concours. Je suis très heureuse de l'avoir lu même si je suis déçue.
 
Je vais commencer par le positif. Le roman est constitué de trois parties. Mais avant ces parties, il y a un prologue de quelques pages qui raconte le mariage entre Jessica (autrement dit Sixtine) et Seth. J'ai adoré ce prologue. J'ai été envoûtée par ce mariage quasi-princier. L'abondance des détails m'a permis de rentrer très facilement dans l'histoire : j'avais l'impression d'être l'ombre de Jessica, de la suivre partout et de vivre ses aventures. J'étais donc complétement charmée par ce début et j'étais persuadée que je serai aussi enthousiaste tout au long de ma lecture. Revenons-en aux parties. La première partie pose le décor en place. On fait connaissance avec une foultitude de personnages et les différents lieux. Dans la seconde partie, les enquêtes se mettent réellement en place. Je dis bien LES enquêtes car même si elles sont liées les unes aux autres, les personnages n'en savent rien encore. Enfin, dans la dernière partie, tout l'histoire se reconstitue, tous les éléments s'assemblent, tel un puzzle.
 
Comme dit plus haut, il y a beaucoup de personnages. Pour tout vous avouer, je me suis souvent emmêlé les pinceaux et au final, je ne sais même pas qui était exactement Franklin ou encore Hassan... Je trouve qu'il y avait trop mais vraiment trop de personnages. De plus, les chapitres sont courts et chaque chapitre concerne un personnage et son enquête. Selon moi, les psychologies n'étaient pas assez approfondies et je n'ai pas eu le temps de m'attacher aux personnages. Même pour le personnage principal, Sixtine, je n'ai pas tout compris par rapport à elle, ses actes, ses voyages etc. Le seul personnage que j'ai apprécié est Max. J'ai bien aimé le fait qu'il soit fortement attiré par Sixtine et par tous les mystères qui l'entourent. J'ai donc eu du mal tout au long de ma lecture car je n'ai pas compris plusieurs fois ce qu'il se passait, comment on passait de tel chose à une autre. J'étais perdue.
 
Pour finir ma chronique avec un autre point positif, je vais vous parler rapidement des lieux. J'ai beaucoup aimé la diversité de ces derniers et plus particulièrement les passages qui se déroulent en Egypte. Moi qui n'y ai jamais été, je m'imaginais très bien les endroits décrits. En résumé, mon avis est assez partagé sur le roman. J'avais lu beaucoup de chroniques positives voire élogieuses dessus et je me demande si finalement, je n'en attendais pas trop. Je ne sais pas si je lirai la suite. N'hésitez pas à me dire vos avis dessus !
 
Ma note :
 
 
"Vous savez ce que c'est de tout perdre et d'avoir quand même à trouver une raison d'être ?"

6 commentaires:

  1. J'ai bien envie de le lire, à voir si j'apprécierai cette lecture ou pas ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement même si je n'ai pas adoré, je te le recommande, pour que tu puisses découvrir un très bel univers =)

      Supprimer
  2. Hum, il me faisait bien envie... J'espère que je ne serai pas trop perturbée par tous ces personnages !

    RépondreSupprimer
  3. Même si tout le monde paraît envoûté, je ne suis pas forcément attirée par ce livre... Et tu me confortes dans cette idée Enfin bon, si je le trouve à emprunter, why not ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, si je ne l'avais pas gagné, je ne l'aurai pas lu ^^

      Supprimer