dimanche 19 janvier 2014

Chronique #100 : Revanche de Cat Clarke

 
Titre : Revanche
Auteure : Cat Clarke
Edition : Robert Laffont
Collection : Collection R
Nombre de pages : 491
 
Résumé : La vie est injuste. Jem Halliday est amoureuse de Kai, son meilleur ami, qui est gay. Pas vraiment l'idéal, mais Jem s'est faite à l'idée.
La vie est cruelle. Une vidéo de Kai en compagnie d'un garçon a été postée sur Internet. Il ne l'a pas supporté et s'est suicidé.
Sa vie ne sera que vengeance. Quoi qu'il lui en coûte, Jem a décidé de découvrir qui sont les responsables et de les faire payer, un à un, jusqu'au dernier...
 
Mon avis : Je suis très heureuse d'avoir enfin lu Revanche, le roman qui a tellement fait parler de lui sur la toile. Je l'ai lu dans le cadre d'une lecture commune avec Cléa du blog Read and Like. Je suis extrêmement fière que Revanche soit ma centième chronique, Revanche qui est un immense coup de cœur, mon tout premier coup de cœur de 2014.
 
Je vais vous parler de l'histoire en essayant de vous en dire le moins possible car le résumé est déjà selon moi super, il nous en dit assez pour avoir très envie de lire le roman. Jem et Kai sont amis depuis qu'ils sont enfants, ce sont des meilleurs amis très fusionnels, inséparables. Ils n'ont pas d'autres amis, cette amitié leur suffit. Un jour, Kai révèle à Jem qu'il est homosexuel. Comme tout ami qui se respecte, elle accepte très bien l'homosexualité de son ami. Malheureusement, ce n'est pas le cas de tout le monde. En effet, un jour, une vidéo révélant l'homosexualité de Kai circule sur Internet. Kai ne va supporter l'humiliation et surtout la façon dont la révélation a été faite et se suicide. Jem est dévastée et elle ne pense plus qu'à une chose : se venger. Elle met au point un Plan parfaitement huilé pour atteindre son but. On suit donc Jem dans sa quête de vengeance. Cette quête s'éclipse tout au long du roman pour laisser place aux lettres de Kai, douze lettres que ce dernier a écrit à son amie et qu'elle doit ouvrir tous les mois.
 
Avec Revanche, Cat Clarke aborde un thème tabou : l'homosexualité. On a beau dire que c'est complétement accepté par la société mais c'est totalement faux, et c'est tellement dommage. Nous avons un parfait exemple de ce que a quoi peut conduire les moqueries et le harcèlement lié aux orientations sexuelles. Kai en est la victime. Kai est vraiment un personnage adorable. Avant tout le scandale, il était un garçon heureux, débordant de joie de vivre. Et à cause de toute cette méchanceté gratuite, il disparaît. Son mal-être m'a tellement touchée, j'avais tellement de peine pour lui... Les lettres qu'il a laissées pour Jem sont mignonnes, même s'il était sûr de ce qu'il allait faire, il n'empêche qu'il se sentait coupable d'abandonner Jem.
 
Jem, Jem... Que vous dire ? Comment ne pas ressentir sa douleur ? Inévitablement, je me suis mise à sa place. J'ai compris son désir de vengeance. Certes ce n'est pas forcément la meilleure façon d'agir mais qui ne penserait pas à se venger dans cette situation ? Je me suis donc beaucoup attachée à Jem, à sa douleur. Je voulais l'aider, absolument. Malgré ma peine pour elle, je dois reconnaître que Jem m'a agacée, quelques fois. J'ai trouvé qu'elle allait trop loin dans son Plan, qu'elle a fait des choses justes cruelles. Je voulais lui hurler "Ne gâche pas tout !" Je l'ai trouvée également bien naïve. Mais j'ai tout mis sur le compte de sa douleur et de sa colère. En fait, je crois que j'ai eu beaucoup de mal avec la toute première Jem, celle antipathique et renfermée. La deuxième Jem, plus souriante et ouverte m'a beaucoup plu. En dépit de tout ce qu'elle a fait, j'ai tout de même trouvée hyper courageuse. Je pense que personne ne peut douter de cela.
 
Mon personnage préféré n'est ni Kai, ni Jem. Il s'agit de Lucas. Je l'ai trouvé tellement mais tellement gentil ! Il est adorable. Je n'ai jamais cessé d'avoir confiance en lui, depuis le début j'étais persuadée de sa sincérité. J'ai beaucoup aimé Sasha également. Elle est quelques fois superficielle mais au final, c'est une fille au grand cœur, une amie sur qui on peut compter. J'aimerais énormément vous en dire plus sur ces deux personnages qui ont su me toucher mais je vais m'arrêter là car je ne veux en aucun cas vous spoiler.
 
Revanche est un roman que j'ai dévoré. La fin est juste horrible, j'étais effarée. Je voulais une autre fin, je l'ai souhaitée de toutes mes forces, de tout mon cœur. Malheureusement, ce ne fut pas le cas et j'ai donc bien pleuré une fois la dernière phrase lue. Comment vous dire à quel point Revanche m'a bouleversée ? L'histoires et les personnages m'ont pris aux tripes. C'est un roman à couper le souffle, qui remet sans cesse tout en question. Une chose est sûre, je ne suis pas prête d'oublier cette lecture. Je tiens juste à prévenir les plus jeunes lectrices (lecteurs ?) de mon blog : le sexe est largement exploité dans le roman, en allant parfois dans les détails, avec un langage cru. Donc, attention ! Mais sinon, je vous recommande de tout cœur Revanche ! En plus, la couverture est magnifique, comme le contenu.
 
Anecdote : Dans l'histoire, on parle à un moment d'une certaine "Caroline Forbes". Pour ceux qui connaissent la série The Vampire Diaries, je pense qu'il est impossible de ne pas penser à Caroline Forbes, l'un des personnages de la série. Du coup, j'ai relu plusieurs fois le passage pour voir si la série avait été évoquée... (x Ah, et aussi, je ne sais pas pourquoi mais une fois le livre fini (et plusieurs mouchoirs usagés), j'ai directement écouté la chanson Une dernière danse de Kyo. Cette chanson me fait énormément penser au roman. Je ne sais pas DU TOUT pourquoi mais je trouve que les deux vont parfaitement ensembles !Voilà, voilà.
 
Cliquez ici pour accéder à la chronique de Cléa.
 
Ma note :
 
 
"Il me manque tellement. Ça ne devient pas plus facile. Peu importe ce que les gens disent, le temps ne guérit pas les blessures. Il vous montre simplement de nouvelles, et encore plus douloureuses manières de souffrir de l'absence de quelqu'un. Plus cette personne est partie depuis longtemps, pire c'est, parce qu'on commence à oublier son sourire, sa façon de pencher la tête lorsqu'elle réfléchissait, de vous regarder et de deviner ce à quoi vous pensiez. Bientôt, on se met même à avoir la sensation que les souvenirs ont étés remplacés par des images photographiques - comme si la seule façon de se rappeler cette personne se trouvait désormais sur un cliché, et qu'elle devenait bidimensionnelle. Et comme ça déchire le cœur rien que d'y penser, on évite de le faire."
 
" Je crois que ce que j'essaie de te dire, c'est que si tu rencontres des gens qui te rendent heureuse - mais vraiment heureuse - accroche-toi à eux. Parce que ça n'arrive pas si souvent."
 
history lesson 3: none
 
8/70
Cat Clarke est née en Zambie.

13 commentaires:

  1. REVAAAAAANCHE ♥♥♥♥♥♥
    Que dire, si ce n'est que tu as raison ? Lucas est adorable je suis entièrement d'accord. Ta chronique me donne trop envie de le relire en fait x) Je vais le faire, le relire, c'est obligé. Brefouille, faut qu'on se sms sinon. ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lucas il est trop parfait :0 ♥♥
      Ahaha moi aussi j'ai déjà envie de le relire :p Ouiiii je vais t'envoyer un sms de suite ♥♥

      Supprimer
  2. Ah, tu vois je le savais ! Je savais bien que tu allais me tenter avec ce livre ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue, bravo Marinette :p
      J'espère que tu vas te laisser tenter :D

      Supprimer
    2. En tout cas, le livre est dans ma wish-list =D

      Supprimer
    3. Ce livre a été un coup de cœur pour pas mal de monde...
      Je peux comprendre pourquoi même si ça n'a pas été le cas pour moi ^^
      Mais bon, ce n'est pas loin non plus. Un très bon livre =D

      Supprimer
  3. Oui oui oui il FAUT que je le lise. Voilà :D

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai déjà dit et je le redis : IL FAUT QUE JE LE LISE :P C'est mon prochain achat à coup sûr (ou alors une suggestion de cadeaux de fête à dire à ma mère ;) ). À suivre :P ...

    RépondreSupprimer