vendredi 25 avril 2014

Chronique #117 : Tartuffe de Molière

 
Titre : Tartuffe
Auteur : Molière
Edition : Librio
Nombre de pages : 123
 
Résumé : Un "pauvre homme", Monsieur Tartuffe ? Rien n'est moins sûr... Faux dévot et véritable comédien, il prêche à tout-va, s'agite, sermonne et manigance, les mains jointes et les yeux tournés vers le ciel. Orgon, son hôte, lui voue une admiration béate. Au grand désespoir des membres de sa famille, il décide de lui léguer tous ses biens, jusqu'à la main de sa fille, Mariane...
Dans cette comédie, Molière s'attache à "corriger les hommes en les divertissant". Si le propos demeure ambitieux, la pertinence et la drôlerie du texte sont toujours d'actualité.
 
Mon avis : Tartuffe est l'une des pièces les plus célèbres de Molière et est souvent étudiée soit au collège, soit au lycée. Cela a été mon cas cette année, même si nous avons seulement étudié la scène d'exposition en lecture analytique. J'ai donc du lire l'œuvre en lecture cursive. Ce n'est pas la première pièce de Molière que je lis mais je n'avais encore jamais lu celle-ci malgré le fait que j'en avais beaucoup entendu parler !
 
Tartuffe est un faux dévot, qui vit aux crochets d'Orgon. Tartuffe est un manipulateur et un menteur et malheureusement, Orgon ne voit pas toutes les manigances de l'intrus et va même jusqu'à se disputer sévèrement avec plusieurs personnes de sa famille qui le mettent à de nombreuses reprises en garde contre Tartuffe. Mais Elmire, l'épouse d'Orgon, va mettre au point un plan pour révéler la réelle nature de Tartuffe... J'ai adoré ce plan, les scènes sont vraiment drôles avec beaucoup de comique de situation ! Dans l'ensemble, j'ai beaucoup aimé la pièce, très simple à lire et surtout avec une réelle dénonciation. En effet, Molière dénonce l'hypocrisie et la fausse dévotion. D'ailleurs, ce n'est pas la peine d'en connaître des tonnes sur la fausse (ou non) dévotion car la pièce se suffit à elle-même ! Même si cela a été écrit il y a longtemps, le thème majeur, l'hypocrisie est encore bien présente de nos jours.
 
C'est donc une bonne pièce, agréable à lire. Je vous la recommande surtout si vous souhaitez découvrir Molière car elle n'est vraiment pas compliquée.
 
Ma note :
 
 
"Tartuffe ? Il se porte à merveille,
Gros et gras, le teint frais et la bouche vermeille."


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire