jeudi 6 novembre 2014

Chronique #168 : Vers le bleu de Sabrina Bensalah

 
INFOS :
 
→ Titre : Vers le bleu
→ Auteure : Sabrina Bensalah
→ Edition : Sarbacane
→ Collection : X'Prim
→ Nombre de pages : 188
→ Date de sortie : 01 octobre 2014
→ Prix : 15,50 euros
 
→ Résumé : Coincée dans une caravane entre une mère irresponsable et une petite sœur farfelue, Nel, 18 ans, voudrait fuir sa vie trop étroite. Partir loin, juste après l'élection de la Mini-Miss Camping à laquelle Noush rêve de participer...
Mais rien ne se passera comme prévu, dans la vie "cabossée bizarre" de Nel et Noush. Et tant mieux, au fond : sinon, comment pourraient-elles espérer aller un jour vers le Bleu ?
 
Merci aux éditions Sarbacane pour l'envoi. 
 
 
MON AVIS :
 
L'intrigue : Nel, jeune fille de 18 ans, vit dans une caravane dans un camping avec sa jeune sœur, Noush et La Mère. C'est l'été, les touristes ont envahi le camping, le village déborde de vie et de joie. Mais Nel est loin des préoccupations de ses amis, elle ne pense pas à la mention qu'elle obtiendra au baccalauréat puisqu'elle ne l'a pas passé. Ornella a arrêté ses études pour s'occuper de la jeune Noush car leur mère est loin d'être une mère responsable. C'est une mère "coup de vent", qui va et qui vient en oubliant qu'elle a deux filles qui comptent sur elle. Un jour, Nel prend la décision de quitter cette vieille caravane afin de vraiment vivre sa vie de jeune adulte. Mais elle se fait doubler par leur mère, qui quitte ses filles du jour au lendemain, sans les prévenir. Les deux sœurs sont choquées mais elles ne se laissent pas abattre et elles peuvent compter sur tous leurs amis au camping. Une nouvelle vie commence...
 
Les personnages : Au départ, j'ai eu du mal à accrocher avec Noush. Je sais bien qu'elle est jeune mais je trouve qu'elle avait un comportement vraiment étrange avec sa sœur, elle ne se rendait vraiment compte de tout ce que Nel a sacrifié pour elle. Puis, forcément, je me suis attachée à elle. Et justement, son jeune âge apporte un peu de fraicheur au roman, ses questions plus que drôles détendent pas mal l'atmosphère et m'ont fait clairement rire. De plus, elle ne comprend pas complètement  tout ce qui se passe, c'est d'ailleurs normal. Cette naïveté l'a rendue d'autant plus attachante. Nel est un personnage extraordinaire, très fort. Je l'admire tellement pour tout ce qu'elle fait pour que sa sœur soit heureuse et ait une vie "convenable". Honnêtement, je pense qu'il y a pas beaucoup de personnes qui seraient capables de se sacrifier (c'est vraiment ça) pour leur petite sœur... C'est un acte tellement admirable.
Malgré la différence d'âge entre les deux sœurs, on peut dire qu'elles se ressemblent énormément. Elles sont toutes les deux brisées par leur vie sans leur père, cette vie agitée, et maintenant, le départ de leur mère. Chacune à leur façon, elles s'aident. Certains passages sont vraiment forts et émouvants car Nel et Noush se disputent alors qu'elles n'ont personne d'autres sur qui elles peuvent réellement compter. Mais elles s'aiment énormément, c'est absolument adorable.
 
L'action/l'histoire : On suit donc la drôle de vie de Nel et Noush, nos deux sœurs peu gâtées par le destin. Il n'y a pas tellement d'action, on suit juste leur quotidien, on découvre comment elles apprennent à vivre seules. On réalise à quel point une vie sans parents est dure car il faut sans cesse trouver de nouveaux stratagèmes pour avoir de l'argent, pour manger... La complicité entre les deux sœurs ressort vraiment ce quotidien difficile, elles se soutiennent et heureusement car elles auraient de quoi sombrer... Elles grandissent toutes les deux trop vite, elles ont des responsabilités qu'elles ne devraient pas avoir.
 
Le style/l'écriture : L'auteure a écrit d'une façon très simple, usant d'un langage oral, familier, voire vulgaire. Mais même si ce n'est pas une chose que j'apprécie habituellement, ici, cela ne m'a pas dérangée car cela rend le texte d'autant plus authentique, l'histoire plausible. Puis finalement, ces termes familiers ne sont pas choquants ou dérangeants puisqu'ils sortent de la bouche d'une enfant de neuf ans ou d'adolescents.
 
La couverture : La couverture nous montre deux petites filles dans un lit. A première vue, on pourrait croire que ce sont Nel et Noush mais c'est impossible car Nel a tout de même neuf ans de plus que Noush. Mais on peut tout de même imaginer que ce sont deux sœurs et rien qu'en les observant rapidement, leur complicité nous saute au visage. Je trouve cette couverture magnifique.
 
En résumé : Vers le bleu est donc un roman génial, très touchant. Il se lit d'une traite, je vous assure ! Les éditions Sarbacane disent que ce roman ressemble au film Little Miss Sunshine. Je ne l'ai jamais vu mais je pense le regarder vu que j'ai adoré le livre. Encore merci à Juliette pour l'envoi !
 
 
MA NOTE :
 
 
 
CITATION :
 
"Laisse le bonheur, j'ai les bras chargés."
 
 
AUTRES AVIS :
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire