jeudi 26 février 2015

Chronique #182 : 7 ans après... de Guillaume Musso

 
INFOS :
 
→ Titre : 7 ans après...
→ Auteur : Guillaume Musso
→ Edition : XO éditions
→ Nombre de pages : 386
→ Prix : 21,90 euros
 
→ Résumé : Après un divorce orageux, Nikki et Sebastian ont refait leur vie, très loin l'un de l'autre. Jusqu'au jour où leur fils Jeremy disparaît mystérieusement. Fugue ? Kidnapping ? Pour sauver ce qu'elle a de plus cher, Nikki n'a d'autre choix que de se tourner vers son ex-mari qu'elle n'a pas revu depuis sept ans. Contraints d'unir leurs forces, ils s'engagent alors dans une course-poursuite, retrouvant une intimité qu'ils croyaient perdue à jamais...
 
 
MON AVIS :
 
L'intrigue : Alors que Nikki Nikovski et Sebastian Larabee se sont séparés sept ans plus tôt en coupant tout contact l'un avec l'autre, ils sont obligés de mettre leurs vieilles rancœurs de côté pour retrouver leur fils Jeremy qui a disparu. Prêts à tout pour sauver leur fils, Nikki et Sebastian s'engagent dans une véritable enquête qui se transformera en course contre la montre à travers trois pays...
 
Les personnages : Lorsque j'ai commencé le roman et que j'ai découvert le comportement de Sebastian avec sa fille, je me suis dis que je ne pourrais jamais accroché avec lui. Et je ne m'étais pas trompée. Sebastian est un luthier de renom, avec un compte en banque bien rempli. C'est un homme qui m'a paru froid, rigide et très borné. Nikki est parfaitement son opposé. C'est une fille qui prône la liberté, plutôt volage et incapable d'avoir d'importantes responsabilités. Bref, deux caractères contraires qui vont devoir s'entendre pour sauver l'un de leur enfant, Jeremy. En effet, Sebastian et Nikki ont deux enfants : des jumeaux, Jeremy et Camille. Ce qui est très bizarre est le fait que Camille vive chez son père et Jeremy chez sa mère. Ils ne voient pas souvent le parent "absent". C'est une situation qui a été convenue par les parents lors de leur divorce. J'ai vraiment été choquée de découvrir ce mode de vie, que je trouve injuste. Comment peut-on agir ainsi et priver son enfant de grandir avec son frère/sa sœur ? Mis à part ce détail qui m'a bien chiffonnée, j'ai trouvé que leurs sentiments manquaient de profondeur. Sinon, j'ai tout de même trouvé que Nikki et Sebastian formaient un duo intéressant et sympathique à suivre.
Il y a pas mal de personnages secondaires comme les jumeaux, Santos, le petit-ami actuel de Nikki ou encore Constance Lagrange, une policière parisienne. J'ai bien aimé cette dernière, je me suis attachée assez rapidement à elle : sa maladie m'a beaucoup touchée.
 
L'action/l'histoire : J'ai aimé ce roman car il y vraiment beaucoup d'action. Il y a beaucoup de rebondissements et énormément de suspense. Les personnages voyagent et c'est quelque chose que j'aime beaucoup dans mes lectures. Il y a d'excellentes idées, et l'intrigue est finement menée. Enfin, presque. La fin m'a clairement déçue. A partir du moment où les personnages arrivent en Amazonie, je me suis demandée dans quel délire l'auteur était parti. C'était beaucoup trop gros et pas du tout réaliste. De même, l'épilogue me m'a pas plu. La fin est beaucoup trop rapide, elle manque de détails, de réalisme. C'est terriblement dommage car sans ça, c'était vraiment excellent.
 
Le style/l'écriture : Ça faisait très longtemps que je n'avais pas lu de Musso et ce roman traînait dans ma PAL depuis un sacré moment alors je me suis lancée ! Je suis très contente de l'avoir lu même si je m'attendais à mieux car j'avais adoré les romans que j'avais lu de lui, notamment Parce que je t'aime. J'ai aimé retrouvé l'écriture de Musso. Il est très doué pour les descriptions ! J'ai beaucoup aimé le fait qu'une partie de l'action se déroule à Paris car justement avec ses descriptions, j'ai vraiment l'impression d'être dans le roman puisque je connais très bien Paris en bonne parisienne que je suis ! J'étais devenue Constance à travers sa course dans Montmartre, puis Nikki dans sa fuite le long des quais de Seine.
 
La couverture : J'aime énormément la couverture car elle reflète parfaitement l'esprit du roman. On voit deux personnes, un homme et une femme, en train de courir. On peut supposer qu'ils fuient quelque chose comme le font Nikki et Sebastian tout au long de l'histoire. On peut également qu'ils courent après le temps, pour retrouver leurs enfants. Cette couverture suppose plusieurs interprétations mais toutes correspondent au roman. Le mien a le nom de l'auteur en "argent" et je le trouve plus beau que celui avec le nom de l'auteur en bleu aha !
 
En résumé : Ce roman fut une bonne lecture, j'étais très heureuse de lire à nouveau du Musso, sa plume m'avait manqué. L'histoire est très bonne, l'action intense, on ne s'ennuie pas ! Néanmoins, je n'ai pas particulièrement accroché avec les personnages, notamment avec les deux personnages principaux. La fin m'a déçue, c'est vraiment dommage. Mais je lirai les autres romans de Musso que je n'ai pas lu et je pense même que je relierai ceux que j'ai déjà lus !
 
 
MA NOTE :
 
 
 
CITATIONS :
 
"Je ne sais pas encore que je viens de rencontrer l'amour. Le seul, le vrai, l'incendiaire. Celui qui vous donne tout avant de tout vous reprendre. Celui qui illumine une vie avant de la dévaster pour toujours."
 
"Lorsque tu aimes vraiment quelqu'un, aucune forteresse n'est imprenable".
 
 
AUTRES AVIS :
 

6 commentaires:

  1. Je ne l'ai pas lu mais il me tente bien :) !

    RépondreSupprimer
  2. il est dans ma pal, comme bon nombre d'autre musso, c'est un auteur que j'aime vraiment beaucoup ! on le compare souvent à marc levy, mais je ne suis pas d'accord, je deteste marc levy, et ce qu'ils font est completement different !
    j'ai hate de lire ce livre là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ils sont très différents ! Je préfère également Musso même si je ne déteste pas Levy :p
      J'espère que tu le liras vite !

      Supprimer