jeudi 6 août 2015

Chronique #205 : À tous les garçons que j'ai aimés... de Jenny Han

 
INFOS :
 
→ Titre : À tous les garçons que j'ai aimés...
→ Auteure : Jenny Han
→ Edition : Panini Books
→ Collection : Scarlett
→ Nombre de pages : 461
→ Prix : 16 euros
 
→ Résumé : "Chaque fois que je prends la plume, je me laisse complètement aller, comme si personne n'allait jamais me lire. C'est le cas, d'ailleurs. Je couche dans ces lettres mes pensées les plus secrètes, mes observations les plus fines, tout ce que j'ai gardé au fond de moi. Quand j'ai fini, je ferme l'enveloppe, je note l'adresse et je range la missive dans ma boîte à chapeaux bleu turquoise.
Il ne s'agit pas de lettres d'amour au sens strict du terme. Je les écris pour arrêter d'être amoureuse. Ce sont des lettres d'adieu. Dès que je mets le point final, ma passion dévorante s'estompe. Je peux manger mes céréales tranquille, sans me demander s'il met lui aussi des bouts de banane dans ses Cheerios. Je peux brailler des chansons d'amour sans qu'elles lui soient adressées. Si l'amour est une forme de possession, ces lettres sont mes exorcismes maison. Elles me libèrent. Enfin, en théorie."
 
 
MON AVIS :
 
J'ai souhaité lire ce roman pour plusieurs raisons. Tout d'abord, j'avais découvert Jenny Han à travers la saga L'été où je suis devenue jolie l'été dernier et cette saga fut un immense coup de cœur. J'avais dévoré la trilogie (retrouvez mon avis sur le premier tome ici, sur le second tome et sur le troisième tome ). Par ailleurs, je n'avais encore jamais lu de roman de la collection Panini Books et j'avais très envie de le faire. Enfin, le résumé et la couverture me plaisaient tous les deux beaucoup alors lorsque je suis allée chez mon amie Audrey (Le Souffle des Mots) en avril dernier, elle me l'a gentiment prêté. Encore merci ♥
 
Nous sommes plongés dans le quotidien de Lara Jean Convey, une adolescente de seize ans, qui vit avec son père, sa grande sœur Margot et sa petite sœur Kitty. Ces trois sœurs ont très vite été confrontées au deuil puisque leur maman est décédée. Mais loin de se laisser abattre, leurs liens se sont resserrés et malgré un manque évident, ces quatre Convey forment une famille unie. Lara Jean a une particularité bien à elle : elle écrit une lettre aux garçons dont elle tombe amoureuse pour que ses sentiments disparaissent, comme une sorte d'adieu. Mais ces lettres, desquelles Lara Jean a parfois oublié le contenu, vont refaire leur apparition...
 
 Lara Jean est une jeune fille à laquelle je me suis énormément attachée. Cet attachement a déjà un lien avec son passé. Je suis toujours extrêmement touchée quand je lis des romans où les héros ont perdu un de leurs parents car même si je n'ai pas été touchée personnellement par un tel drame, je suis très proche de personnes à qui c'est arrivé et je sais à quel point c'est dur de mener une vie "normale" après une catastrophe comme celle-ci. Lara Jean est un personnage incroyablement réaliste (comme tous les autres, en fait). Plusieurs fois, je me suis reconnue en elle. Elle se met dans des situations qui pourraient vraiment nous arriver. Peter est un personnage que j'ai également beaucoup aimé. Je ne saurais vous expliquer vraiment pourquoi mais il m'a fait penser à Lucas dans Revanche de Cat Clarke... C'est un garçon gentil, il nous prouve qu'il ne faut pas se fier aux apparences et juger une personne sans la connaître. J'ai adoré suivre la relation entre Peter et Lara Jean car elle évolue grandement entre le début et la fin.
Les personnages secondaires m'ont aussi plu même si certains ont fini par m'agacer à la fin comme Josh. Je l'ai bien aimé dans l'ensemble mais je trouve que son comportement vis-à-vis de Lara Jean n'est pas toujours correct. Idem pour Margot, la grande sœur de Lara Jean et Kitty. Je l'ai trouvée beaucoup trop autoritaire avec ses sœurs. Après, je l'ai beaucoup admirée pour sa maturité. Mais quand on perd sa maman, on grandit forcément plus vite que les autres enfants, c'est indéniable.
 
Le principe des lettres de Lara Jean m'a immédiatement plu et je suis très vite rentrée dans l'histoire. Et je n'ai pas lâché le roman de la journée, un seul petit jour m'a suffit pour le lire. Je pensais que l'histoire serait beaucoup plus prévisible qu'elle ne l'est en réalité, ce qui m'a agréablement surprise. Le style de Jenny Han m'a une fois de plus envoûtée. De la même façon que je l'ai dis dans ma dernière chronique de Sarah Dessen, Jenny Han possède elle aussi ce don de rendre quelque chose d'ordinaire en quelque chose de beau, de splendide.
 
La fin du roman m'a plu car elle est assez ouverte. Je sais qu'il y a un second tome mais j'ai un peu peur de le lire. Ce premier tome fut un gros coup de cœur alors j'ai peur d'être déçue en lisant la suite... Mais je pense tout de même que je craquerai car j'ai déjà hâte de retrouver Lara Jean et Peter. Je vous recommande vivement ce roman, c'est un bijou !
 
 
MA NOTE :
 
 
 
CITATIONS :
 
"Au début, quand un proche s'absente longtemps, on pense constamment à ce qu'on va lui raconter. On tâche de tout garder en mémoire. Mais autant essayer de retenir une poignée de sable : tous les grains finissent par s'échapper et il ne reste plus que de la terre et du vide, on ne peut jamais tout retenir."
 
 
AUTRES AVIS :
 

9 commentaires:

  1. ♥♥♥
    J'adoooore cette duologie ! J'espère vraiment que tu te laisseras tenter par la suite ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lirai le second tome quand il sortira en français :D

      Supprimer
  2. Trop contente de voir qu'il t'a beaucoup plu à toi aussi :D J'ai été un peu déçue par le deuxième tome mais il reste sympa à lire, je te le conseille quand même :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'ai vu dans ta chronique du deuxième tome ^^ J'espère que je ne serai pas trop déçue ^^

      Supprimer
  3. oh c'est ma prochaine lecture prévue ! :) j'ai hâte de le commencer :p

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu ce livre il y a deux ans mais je n'avais pas accroché à l'histoire et aux personnages...
    Dommage :(

    RépondreSupprimer